Quelques notes sur le thé, William de Peyster

000
Quelques notes sur le thé, William de Peyster
3rd avril 2018 MCT

William de Pesyter, Quelques Notes sur le ThéCes « Quelques notes sur le thé » rapportent diverses observations de William de Peyster (1847-1915), négociant pour « le Thé des Trois Marques ».

Au cours du 19e siècle, il quitte sa Louisiane natale pour la France, puis s’engage dans l’armée lors de la guerre de 1870. Suite à sa naturalisation, il s’installe à Paris et rejoint cette maison de négoce, alors située au 14 rue de Rome.

Elle est notamment connue des lectrices de « La Mode Pratique », publication féminine incontournable de la Troisième République. Dans son dixième numéro paru le 6 mars 1897, « Mademoiselle Frou-Frou » confirme à l’une d’entre elles les bienfaits du thé sur la digestion et lui recommande cette maison pour l’arôme de ses thés !

« Mme Marguerite de M, — Vous avez raison ; il n’y a rien de meilleur pour faciliter la digestion qu’une tasse de thé ; mais il faut pour cela qu’il au tout son arôme. Vous pouvez employer le Thé des Trois Marques qui se vend, 14, rue de Rome, ou chez tous les épiciers. »

Quelques notes sur le thé, William de Peyster

L’intérêt de ce court recueil tient essentiellement à sa valeur documentaire par sa captation en 1906 de signaux qui suggèrent l’émergence d’une industrie naissante. William de Peyster retrace les principaux épisodes de l’introduction du thé en Europe depuis le 17e siècle.

A travers une succession d’anecdotes référencées, il met en lumière le rôle prépondérant des comptoirs hollandais et anglais dans la diffusion de cette denrée. Ce document témoigne également des croyances sur la santé et des connaissances sur l’origine des thés de Chine et d’Inde qui circulent à l’époque.

Enfin, ces notes d’archives consignent de multiples données chiffrées sur l’importance des flux commerciaux qui attestent l’appétence croissante pour le thé.

Notre recommandation : à lire en dégustant successivement un thé de Chine puis un thé d’Inde (ou l’inverse), tout en prenant ses propres notes avant d’explorer plus avant un détail qu’une lecture tranquille aura capté.

Références

Quelques notes sur le thé, William de Pesyter. 41 pages, 6€, Editions Espaces & Signes. EAN13 (Livre papier) : 9791094176061