Marseille, Opéra Municipal, Canebière | L’Infusion

000
Marseille, Opéra Municipal, Canebière | L’Infusion
02/08/2021 MCT

Scène-terrasse en plein air

Ce jour-là, c’est relax. L’ambiance est aux répétitions sur la place de l’Opéra Municipal de Marseille, l’un des tout premiers « théâtres privilégiés » de province, établi en 1685 du vivant de Jean-Baptiste Lully (1632 – 1687). Premiers tricks, drops, ollie : des skaters s’exercent et tournoient avec une relative aisance.

Aux premières loges, sur une table à l’écart, deux jeunes femmes, indifférentes aux anges apprentis sur roulettes, prennent leur tea time, le teint brunissant, reflet d’un soleil mordant. L’accueil est sympathique, nous prenons place sous les quartiers ombrés d’un store banne vert sapin. D’autres ont cédé pour l’intérieur climatisé du salon de thé ; dommage pour eux, un street singer vient d’arriver.

Les horizons de découverte s’annoncent multiples tant sur ce parvis que dans la carte.

 

Une carte de salon de thé pour toutes les saisons

Que ce soit pour bruncher, déjeuner ou un afternoon tea, la carte est conçue pour toutes les saisons. Thés glacés, latte, d’origine, fruités et parfumés satisfont toutes les envies.

Sous une chaleur de 30°C, l’un craque pour un thé matcha glacé sans trop savoir à quoi s’attendre, tandis que l’autre choisit un thé vert bio du jardin Luponde au sud de la Tanzanie, à 2000 mètres d’altitude. Le pari ? Une boisson chaude rendra la fournaise ambiante plus supportable, peut-être, même s’il est d’avis – scientifique – de boire tiède, entre 12° et 14°C, sous nos latitudes pour se désaltérer et s’hydrater efficacement.

La commande arrive en quelques minutes.

Le street singer de la place de l’Opéra

Une silhouette filiforme se présente face à la terrasse. On lève à peine les yeux. Sobrement looké de noir comme un acolyte d’IAM, visage illuminé d’un sourire, regard masqué par des verres polarisés, guitare folk et tambourin qui pulse au pied, il n’est bien sûr nullement question de s’attendre à un aria de bel canto.

En quelques secondes, suspension des conversations et des smartphones. Une voix chaude et puissante emplit la place, et, à elle seule, la transforme en une scène musicale de festival d’été. Un timbre enveloppant nous transporte au cœur d’un air folk que l’on fredonnerait des heures au volant, à travers les espaces libres, nus, sauvages d’un Nomadland, le long d’une highway qui nous mènerait loin d’ici.

 

 

Ravissement unanime, mutuel. La joie de partager une chanson avant tout ; son chapeau ne passe que sur l’insistance d’une assemblée épatée.

« – T’es sur les réseaux ? Il faut faire quelque chose sur les réseaux, lui lance t-on.

Je ne fais pas les réseaux, je fais de la street », répond-il du tac-au-tac avec une humble fierté.

Un moment de magie qu’a fait naître la place de l’Opéra Municipal.

Plaisirs des sens

Belle surprise, le thé vert matcha glacé est gourmand et succulent. Sa mousse onctueuse à la teinte pistache satin annonce une saveur généreuse, loin de la fadeur souvent rencontrée dans tant d’autres tea rooms et pâtisseries.

 

 

Etonnant également, ce thé vert bio de Tanzanie qui nous ouvre un horizon gustatif inexploré. Trois minutes s’écoulent, juste ce qu’il faut pour admirer sa robe orange clair, à la texture légèrement épaisse et gélatineuse. Court en bouche, il tient chaud mais l’expérience vaut d’être renouvelée car on est d’emblée pris par sa senteur herbée qui fait songer à une prairie moite.

 

 

D’ailleurs, quels horizons rejoindra Dominique qui nous a accueillis mais doit attraper un avion et embarquer dans une poignée d’heures ? Il faudra revenir, retourner de nouveau le sablier et l’écouter raconter ces paysages. La promesse de nouvelles infusions.

Pourquoi L’Infusion ?

. Une carte des thés variée et explicative qui répond à toutes les envies de saveurs, un accueil sympathique et avenant.

. Un endroit ouvert et dégagé face à l’Opéra municipal. Idéal pour lever les yeux de son livre ou de son smartphone de temps à autres, et apprécier ce qui se présente devant soi, de quoi nourrir inspiration et conversations.

. Un emplacement tranquille à l’écart de la Canebière que l’on rejoint en quelques minutes à peine. L’immeuble du 1 rue Molière, dotée de façades et toitures d’époque, est inscrit aux monuments historiques.

Informations pratiques

. Adresse et accès. 1 rue Molière, 13001 Marseille. A 8 minutes à pieds de la Canebière.

. Prix. 4.50€ le thé.

. Horaires. Ouvert du lundi au samedi, de 9h à 19h.

. Plus d’infos sur la page Facebook de L’Infusion