France, Perpignan | Le P’tit Mailly, salon de thé du « centre du monde »

France, Perpignan | Le P’tit Mailly, salon de thé du « centre du monde »
26/08/2022 MCT

La gare de Perpignan est le « centre du monde » ! Salvador Dali l’avait annoncé dès 1960. Pour démarrer la visite de cette ville, commençons par prendre un thé ! Une fois les abords du Têt et de la Basse traversés, nous cheminons le long de la rue Mailly. S’ouvre alors une cour intérieure feuillue et pleine de charme qui abrite un salon de thé hors du temps. Nous entrons dans le P’tit Mailly.

Gunpowder, thé vert du Zhejiang (Chine)

Nous nous installons et je passe commande d’un Gunpowder. Sa robe dorée s’accompagne d’une fragrance herbée, qui laisse un goût légèrement âpre sur la fin. Je le trouve plutôt doux et assez court en bouche.

Le_Ptit_Mailly_Gunpowder_Perpignan_TeaVoyages

Ce que les connaisseurs disent de ce thé vert perlé du Zhejiang (Chine), produit le plus souvent de manière industrielle, est qu’à la sortie de la manufacture, un Gunpowder de qualité se reconnaît à la taille de ses perles. Les plus petites sont les plus appréciées : elles proviennent généralement de feuilles plus jeunes, plus tendres et plus riches en saveur. Une infusion de 4 à 5 bonnes minutes, à une température idéale de 80°C, fait ressortir leur saveur délicatement grillée assortie d’une robe légèrement ambrée. Les grades de moindre qualité présentent quant à eux de légères notes de tabac.

Le thé vert Gunpowder se prête particulièrement bien à la préparation du thé à la menthe marocain, car il adoucit l’amertume des infusions tout en en préservant le goût et la couleur. D’un thé de Chine au thé marocain, l’appel du voyage n’est jamais loin.

Calme et éclectique

En cette fin de matinée, au bord d’un réveil complet qui tarde à venir, tout m’apparaît encore vaporeux et cotonneux. Du large bar vrombissent le frigo et les jets bouillants d’une machine à café. Près de la fenêtre inondée d’un soleil frais, un client s’immerge dans son journal, une tasse fumante sur le rebord de sa table. L’atmosphère est calme.

Le_Ptit_Mailly_interieur_salle_Perpignan_TeaVoyages

 

En savourant mon thé, le regard gambade sans se poser. D’une antique à un gadget, d’un tableau à un poster, à chaque clignement renaît l’onde lointaine d’un précédent voyage. Ce service à thé anglais… des tea times à Londres toujours sophistiqués, tantôt classiques, parfois loufoques.

 

Le_Ptit_Mailly_vitrine_Perpignan_TeaVoyages

 

Sur les murs, les toiles aux couleurs orangées… des paysagistes maîtres de la couleur mais aussi des randonnées dans les levada portugais où les salons de thé s’imposent comme des refuges. Un vase chinois… bien sûr, les séances de gongfucha à Hong Kong, Taiwan. Où que se pose le regard, s’éveille le souvenir d’une saveur, d’une rencontre, d’une visite… l’enchantement d’une cartographie intérieure qui se renouvelle, s’enrichit au fil des dégustations.

 

Le_Ptit_Mailly_murs_peintures_TeaVoyages

Le Musée des Beaux-Arts Hyacinthe Rigaud

Alors, poursuivons l’exploration. A quelques pas du P’tit Mailly se trouve le Musée des beaux-arts Hyacinthe Rigaud (1659 – 1743). Le legs de ce peintre perpignanais du 17e siècle compte notamment le portrait de Louis XIV en costume de sacre mais aussi ceux d’ambassadeurs et monarques européens. L’hôtel de Lazerme construit au 18e siècle devient musée en 1833. Les collections font la part belle à l’héritage roussillonnais et majorquais de la ville, ainsi qu’aux nombreux artistes qui ont trouvé refuge ou inspiration dans cette région d’influence catalane.

Maillol y apprit le dessin vers 1875 avant d’embrasser sa vocation. Dufy, en pleine convalescence de son traitement de polyarthrite, s’installe entre 1940 et 1950 dans les ateliers de la ville, et puise dans la création quelque soulagement. Entre 1953 et 1955, Picasso séjourne régulièrement dans l’hôtel particulier de Paule et Jacques Lazerme. Ces enfants du pays, natifs ou d’adoption, aux côtés de tant d’autres, font ainsi de Perpignan une ville à constamment redécouvrir.

 

Pourquoi Le P’tit Mailly

. Le charme de sa cour intérieure.

. Sa proximité avec le musée des beaux-arts Hyacinthe Rigaud.

. Si vous visitez Perpignan pendant la période de Visa pour l’image, Festival International du photojournalisme, vous apprécierez la proximité des lieux d’exposition : Hôtel Pams, Caserne Gallieni, Eglise des Dominicains, Couvent des Minimes, Palais des Congrès, Atelier d’Urbanisme.

Informations pratiques

Adresse. 5 Rue Mailly, 66000 Perpignan, France.

Tél. +33 4 68 51 29 69

Horaires d’ouverture. Fermé les dimanches et lundis. Ouvre du mardi au vendredi à 9h30. Ferme ) 19h les mardis et mercredis, à 20h les jeudis, vendredis, samedis.

Prix. Environ 3.5€ le thé

En savoir plus sur la page Facebook du P’tit Mailly